Séminaire d'intégration en Ecole de Commerce : gestion de projet en conditions réelles.

Il y a 1 mois, l'Ecole de Commerce de Tahiti nous demandait de coordonner le séminaire d'intégration des élèves de 1ière année. Nous sommes heureux d'avoir été retenus pour mener à bien cette mission auprès d'un public de 50 élèves dont 27 élèves cible, du 29 Août au 2 Septembre dernier à l' ECT-Tahiti à la CCISM de Polynésie. Si les élèves ont été mis à l'épreuve des conditions réelles de gestion de projet, il s'agissait d'instaurer la cohésion d'équipe et de mesurer leur degré d'acceptation du challenge en tant que futurs chefs d'entreprise, et de développer leurs compétences transversales. Un vrai défi mené en 5 jours.

En mode projet, en atelier ou en plénière ; les ECT 2 en soutien au ECT 1. Intervention de Maheata White.


Répondre à la demande en respectant le cadre déontologique du métier de coach, tout en mobilisant les compétences de formation.

> La demande de l'Ecole de Commerce de Tahiti : Créer la cohésion entre les élèves amenés à vivre ensemble durant 3 ans en les initiant à la gestion de projet en situation réelle. Stimuler, développer les compétences transversales (Soft skills) qu'ils seront amenés à mobiliser dans le cadre de leur formation et à terme, dans leur vie professionnelle.

> Le défi : instaurer la cohésion et concevoir, mettre en oeuvre et finaliser un projet original - de leur conception - en un temps record de 4 jours !!!


La demande de l'ECT imposait une mise en situation réelle permettant d'évaluer la capacité des élèves, en tant que futurs acteurs ou chefs d'entreprises, à gérer le stress, à accepter le challenge et la nouveauté, à faire preuve de créativité, à intégrer voire appliquer de nouvelles notions de gestion de projets (activités supports et opérationnelles) en un temps record. Parmi les outils, le World Café, le Brain storming, le Mind mapping sont quelques uns de ceux mis en oeuvre.


En matière de cohésion d'équipe, ont été appliqués les outils de facilitation à l'instar des pratiques en entreprise ; le délai voulus par l'ECT pour l'ensemble des objectifs validés, nous a conduits à organiser des ateliers de prise de connaissance sur 2 h déclinés de la méthode de la Fenêtre de Johari , complétée par la "présentation inversée" et un exercice d'identification/projection. Puis la poursuite du Séminaire a naturellement consolidé la cohésion.


Concevoir un projet et le mettre en oeuvre en un temps record, grâce à l'intelligence collective et émotionnelle.


A la contrainte de temps imposée par l'encadrement pédagogique, les élèves devaient créer eux-même le projet à mettre en oeuvre dans les délais impartis ; surtout celui-ci devra perdurer au-delà du Séminaire d'intégration et idéalement intéresser à terme des organismes et institutions de tous horizons.


Parmi les thématiques proposées par nos soins pour donner un point de repère de départ aux élèves, c'est " Polynésie, Terre d'Océan" qui a été retenu.

La problématique qui leur était posée pour guider leur démarche : "Que peux-tu faire, en tant que futur manager, pour intégrer l'Océan aux valeurs, au coeur des préoccupations de ton entreprise ?"


Afin de stimuler l'intelligence collective, les élèves ont travaillé en plénière puis en ateliers sur le mode World Café ; des formats totalement nouveaux pour ces jeunes adultes habitués à des approches classiques d'enseignement. Ils ont donc été plongés au coeur des pratiques de cohésion d'équipes et d'ateliers créatifs généralement appliqués en entreprise. Les restitutions croisées et régulières à l'aide entre autres de mind-mapping leur ont permis d'aborder de nouveaux outils de créativité et de collaboration et d'aboutir à leur projet de devenir "Ti'ahau no te Moana" autrement dit "Ambassadeurs de l'Océan". Pour concrétiser leur ambition ils ont décliné leur démarche en deux axes :

  1. Se former, s'informer auprès d'organismes professionnels et experts de l'Océan (scientifiques, culturels, associatifs...) et sensibiliser à leur tour leurs futurs interlocuteurs.

  2. Collecter les tendances d'opinions des communautés de la presqu'iles (Surfers, pêcheurs, riverains et représentant municipaux) dans la perspective des JO 2024.

Le projet prometteur a été initié sur deux sites : la presqu'île de Tahiti et l'île de Moorea ; la première étape conclue par la restitution d'une synthèse documentaire des informations collectées. Surfant sur les tendances actuelles, les élèves ont développé un site Internet, ouvert un ensemble de réseaux sociaux et se sont initiés à la relation média pour le temps du projet.


Face au jury et à l'équipe pédagogique


La restitution orale devant jury s'est faite le 7 septembre avec notamment Madame Cécile Berthe chargée de mission IRCP , Institut de Récifs Coralliens du Pacifique et Madame Solange Calissi, DICP Directrice des Impôts et des Contributions Publiques , une belle entrée en matière pour les élèves dont l'ambition est de mobiliser l'attention de structures publiques et professionnelles autour de leur projet.


Remerciements aux partenaires et aux médias


Orohena Project souhaite remercier tous les professionnels qui ont ouvert leurs portes aux élèves en acceptant leur contrainte de temps et fait preuve de bienveillance à leur égard et jouer le jeu du partenariat . Ainsi, merci à Maheata White, professionnelle de l'Océan, pour son intervention de sensibilisation au démarrage du Séminaire ; merci aux généreux sponsors pour les gratuités offertes : au transporteur Terevau , à la société Vaimato, au directeur M. Olivier POTè de l'écomusée le Fare Natura, Merci également à l'association de soins et protections des tortues marines Te Mana O Te moana ; Merci à la société de Bus de Moorea pour le tarif préférentiel. Merci au CRIOBE, Centre de Recherches Insulaires et Observatoire de l'Environnement de Polynésie et merci au centre IFREMER du Pacifique de leur avoir ouvert les portes de leur laboratoire respectif. Merci à Peva Levy pour les légendes contées de Teahupo'o. Merci également à la Société de transport maritime Aremiti : les élèves ont été sensibles à votre intérêt pour leur projet


Enfin merci aux médias qui ont bien voulu couvrir l'action des élèves dans cette étape d'initiation aux Relations Publiques :

Radio Tefana : https://radiotefana.com/infos/education/2723-ect-un-seminaire-d-integration-annuel-pour-les-eleves-de-premiere-annee

Polynésie la Première : https://la1ere.francetvinfo.fr/polynesie/tahiti/polynesie-francaise/les-etudiants-en-commerce-ambassadeurs-de-la-protection-des-oceans-1317508.html


Recent Posts

See All